la face cachée des primes IAT,  bulletin infos CGT Juin 2005

                                                          retour page accueil

                   

SYNDICAT C.G.T. DES S.P.P. LYON-RHONE                                infos juin 2005

  

LA FACE CACHEE DU DOSSIER IAT

 ou nos explications  des dispositions arrêtées par le conseil d’administration du SDIS.

  

Nous ne parlerons pas ici des points positifs que sont les primes IAT et les nominations au grade d'adjudants de TOUS les sergents concours ! Nous avons assez bataillé pour cela, et Mr Mercier ne nous a rien donné, il nous cache la vérité au contraire… Voici pourquoi :

 Il convient de bien noter la différence entre les gardes supplémentaires proposées, et les vraies HEURES supplémentaires que nous effectuions jusqu'alors :

 Les HEURES supplémentaires étaient imposées ou demandées par la direction  pour permettre de remplir le cadre opérationnel et donc les feuilles de garde en fin d'année, lorsque tous les agents avaient déjà fait leurs 126 gardes annuelles avant le 31 décembre. Elles sont donc directement liées au manque d'effectif, et permettaient de le quantifier aisément.

Les GARDES supplémentaires, quand à elles, sont proposées aujourd'hui pour permettre à la direction de masquer ce manque d'effectif, et surtout pour SUPPRIMER les embauches de nouveaux SPP et les créations de postes pourtant négociées en 2002 et 2004.

 Les GARDES supplémentaires sont payées au tarif "journée" seulement avec un tarif garanti 135€ (cas des agents dont le grade ou l'ancienneté font qu'ils ne toucheraient pas cette somme mais un peu moins sinon). Exemple pour un sapeur 2è classe avec 6 mois d' ancienneté il ne toucherait que 105 € ( un sergent avec 15 ans d'ancienneté de SPP par contre toucherait 146€).

 Ce tarif "journée" est de toutes façons, et pour tous les grades, BIEN MOINS PAYE que des HEURES supplémentaires effectuées la nuit ou un week-end ou jour férié !

 Nous avons maintenant à nous positionner sur le CHOIX de faire ou NE PAS FAIRE ces GARDES supplémentaires, sachant qu'elles seront décidées par la direction, placées comme bon lui semblera selon les besoins ??? Sur votre planning en semaine et de journée…

Nous vous laissons deviner la gueule des plannings archi pleins les nuits et les week-ends…

 Alors nous y voilà, l'avantage de ce système est pour la DIRECTION, et pour elle seulement, puisque nous gagnerions moins d'argent, pour ces heures de gardes en plus, et qu'elle, en contrepartie, aurait avec les agents inscrits d'avance le NON BESOIN d'embauche en direct !

 16 SPP qui prennent 8 GARDES supplémentaires chacun, c’est une embauche en MOINS !

 La direction est sûre de son coup, avant même de connaître le nombre de SPP "intéressés" elle a déjà supprimé l'instruction prévue de 16 SPP au mois d'Août ! Et l'échéancier que nous avions négocié, pour les recrutements jusqu'en 2008 est purement et simplement ANNULE !!!

 A NOUS DE LUI MONTRER QU'ELLE CONNAIT MAL SES POMPIERS ! REFUSONS !

 Danger également sur les modalités de compensation des 135€, la jurisprudence est constante, cela pourrait être assimilée à des indemnités FORFAITAIRES pour travaux supplémentaires déguisées et la loi est très claire, IFTS et IAT ne PEUVENT SE CUMULER !

Imaginez ce que le premier juge administratif saisi de ce dossier fera ? Il annulera la délibération, DONC PLUS DE PRIME  IAT… Et des gardes supplémentaires moins payées encore à faire quand même … Bien joué de la part de nos têtes pensantes.

 UNE RAISON DE PLUS DE NE PAS ACCEPTER, REFUSONS !

 Dernier point encore, les nominations, et leurs QUOTAS, étaient dans le tableau négocié jusqu'en 2008 , mais comme il n'y a plus de tableau… Et de plus, ces QUOTAS dépendent de l'effectif de référence, or plus celui ci reste bas, moins il y aura de postes de sous officiers…

 QUE SE PASSERA T' IL DES 2009, avec tous ces caporaux chefs nommables sous officiers et pas de postes, comment se feront les choix, combien d'années faudra t'il alors attendre ???

 NE SOYONS PAS DUPES, REFUSONS CES GARDES SUPPLEMENTAIRES !

                Parce que nous connaissons tous un copain, ou fils qui veut devenir SPP, ne lui barrons pas égoïstement la route, de toutes façons, il faudra du temps de travail supplémentaire pour boucler l'année, donc la direction  nous demandera en fin d'année notre concours, ne  nous jetons pas dans la gueule du loup, tout serait gâché et bouclé ensuite… 

LE BUREAU C.G.T. DES S.P.P. LYON-RHONE

retour page accueil